Bienvenue à tous les êtres ! Ceci n'est pas un forum de jeux vidéos, ni de rôles que l'on se donnent... Médiums et autre également n'hésitez pas à venir nous rejoindre.
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Lun 9 Sep - 23:51

J'ai jugé intéressant de vous raconter (ainsi que mon métier d'écrivain me pousse souvent à le faire), l'histoire de notre espèce. Il me semble bon, de nos jours, que, lorsque nous ignorons où nous allons, nous sachions, au moins, d'où nous venons.

Ainsi, remontons, vous et moi le cours du Temps, et revenons, l'espace d'un instant, aux origines du Monde, non telles qu'elles furent décrites par des scientifiques sans intelligence qui se contentaient d'observer les faits allant dans leur sens de pensée, mais plutôt les origines du Monde telles qu'elles étaient réellement.

Cela débute à l'époque approximative de Néanderthal...

L'humanoïde va sur deux jambes, il se nourrit, chasse et construit déjà en surface, ayant, après Cromagnon, quitté ses grottes protectrices. Cependant, parmi les tribus déjà constituées, des chercheurs contemporains retrouvèrent, en Amazonie, six crânes datant de la même époque, appartenant au même clan. Sur les six, trois présentaient des canines proéminentes, quand les autres restaient de constitution ordinaire pour l'époque. Les archéologues, après moult hypothèses infructueuses et toutes aussi rocambolesques les unes que les autres, conclurent tout simplement à une dégénérescence buccale, et l'affaire s'en tint là...Cependant, ces six crânes ont une explication, et firent naître une histoire parallèle...

Il faut attendre l'époque Babylone La Magnifique, pour retrouver ces êtres étranges, plus forts, plus rapides, et plus charismatiques que les autres, parmi les notables et les princes de la ville. En effet, le Vampyre, du temps de son ancienne puissance, possédait le Savoir et le Pouvoir. C'est au Vampyre que nous devons l'écriture et la monnaie. C'est aussi lui qui donna les premiers écrits, et la première Histoire. Mais cela, l'Humain l'a oublié depuis longtemps...En Babylone La Grande, donc, les Vampyres et les Humains vivaient en parfaite intelligence, chacun à leur place respective. On craignait le Vampyre pour sa capacité à convaincre, mais on lui vouait un réel respect pour sa sagesse, et son caractère pacifiste. 

Il faut attendre l'an...30, au moment où le Christ fit parler de lui, pour que naissent les premières discordes entre races. "Ceci est mon corps, ceci est mon sang'...Si je vous dis Lycan et Vampyres....Que vous inspire, désormais, cette phrase du Christ ? Cet homme voulait la paix entre espèces, et son ardent désir de paix allait engendrer une guerre de l'ombre qui ne connaîtrait pas de fin. Les Humains prirent ses paroles pour eux "Nous sommes tous frères." Mais l'appliquèrent exclusivement pour eux. Ils étaient tous frères, entre humains, et ceux qui ne l'étaient pas s'attireraient les foudres de Dieu. Ainsi, commença une chasse au "Démon", qui trouva son apogée en 54 ap. J.C, au moment de l'incendie de Rome.
Tout le monde connaît cette scène célèbre de l'Histoire : Néron, chantant sur une colline des vers de La Guerre de Troie, face à une Rome en proie aux flammes. Si l'on retint que ce tyran mit l'incendie sur le dos des chrétiens, on oublie trop souvent de dire que, dans ce quartier, vivaient ensemble les vamyres et les lycans. Néron, par jalousie et crainte d'êtres plus intelligents que lui, fit incendier ce quartier précis, et tint les chrétiens pour coupables. Ainsi, il éliminait deux soucis à la fois : Le premier étant une religion nouvelle qui dérangeait, le second une race plurimillénaire qui dérangeait tout autant. 
Suite à cet incendie, les chefs des deux espèces se réunirent dans les souterrains de Rome et prêtèrent ce que l'on appela par la suite : Le serment des Catacombes, où fut promis de se fondre à l'humanité, pour vivre dans le secret absolu.

Voici, beaux sires et gentes dames, le premier volet de notre histoire. La suite est dans ma tête, et ne risque pas d'en sortir. Merci de votre patience et bonne soirée
Revenir en haut Aller en bas
Elisabeth
Ancêtre
Ancêtre


Messages : 685
Date d'inscription : 11/10/2012
Age : 25
Localisation : Gaÿa
Humeur : Eperdue

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 1:14

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Très belle entrée en scène, mes félicitations, je te souhaite également la bienvenue parmi nous et un merci pour cette bribe d'histoire.

En ce qui concerne ta personne nous n'en savons pas plus hormis que tu as la plume facile dirais-je Laughing 
Voudrais tu nous en dire plus sur toi ?
Revenir en haut Aller en bas
Kaano
Maître Débutant
Maître Débutant
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 1:39

Très intéressant.

Il faut savoir une chose très importante concernant l'Histoire : ce qu'on trouve dans les livres ne sont que des mensonges.
Ce n'est rien d'autre que de la vulgaire propagande pour avantager un courant de pensée, un peuple ou une religion.
L'Histoire a toujours été écrite par les vainqueurs, et ça ne changera probablement jamais.

Le gros problème quand on essaye de parler de ce sujet, c'est qu'on en finit systématiquement au point Godwin,
(Allez savoir pourquoi ?), peut-être un autre moyen de mettre ceux qui doutent de l'Histoire comme on nous la
présente dans une situation délicate... On en revient toujours au même point, ceux qui détiennent le pouvoir,
qui ont le monopole de la "bonne pensée" qu'ils exercent à travers la dictature du politiquement correct font
tout leur possible pour discréditer ceux qui émettent des doutes. Pour cela ils utilisent des mots très à la
mode aujourd'hui (Conspirationniste, complotiste, négationniste), et quand cela ne fonctionne pas, ils n'hésitent
pas à crier au racisme alors que cela n'a rien à voir, mais il a été démontré que l'anti-racisme est un marteau
très lourd avec lequel on frappe n'importe qui à la moindre occasion pour l'anéantir.

Et comme d'habitude, les gens n'y voient que du feu.
Le combat entre le peuple élu et les forces des ténèbres, on va y avoir droit encore longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 11:33

Bonjour à tous,

Je ne m'attendais pas à recevoir ces avis positifs et enrichissants. Elisabeth, pardonne-moi de rester quelque peu secrète, car, même si vous m'avez l'air d'être des miens, je n'accorde ma confiance que petit à petit. Oui, Kaano, l'Histoire fut écrite par les vainqueurs....Mais heureusement, certains, et certaines comme moi, qui l'ont vécue, sont encore là pour la raconter, telle qu'elle s'est produite, avec, je l'avoue un ressenti différent.
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 12:02

Mais je vais en dire un peu plus sur moi, s'il m'est permis, et puisque le destin semble vouloir faire de moi une chroniqueuse, je commencerai par mon histoire à moi.

Il faut là encore remonter loin, très loin. En un temps et une contrée reculée de Sarmatie, qui, aujourd'hui, correspondrait à la transylvanie. (Pardon, cela fait très cliché, mais je viens précisément de Poïenari, au coeur des Carpates.) Or, donc. En 1162, mon père, Valeriu, était aux prises avec les raids turcs qui, à l'époque, n'avaient pas encore fondé l'Empire ottoman. Poienari était une cité médiévale comme l'on en voit peu aujourd'hui. Les contreforts du château protégeaient les maisons en bois et en pierre, aux murs de chaume, et les rues, pavées de diverses couleurs, abritaient des artisans, des forgerons, des luthiers, des couturières qui, en tissant le fil, bavardaient avec les clientes. Peu me croiront, en lisant ces lignes, mais il ne m'importe plus d'être crue ou non. Prenez cette confidence comme une thérapie. Les vampires se moquent du soleil. Même si, de pigmentation plus faibles, ils peuvent avoir des plaques sur la peau, le soleil ne les a jamais tués, et ne les tuera jamais. J'avais douze ans, à l'époque. Mon gène ne s'était pas encore réveillé. De mon temps, déjà, on ne naissait plus vampire. Les jeunes gens, entre quatorze et vingt ans, développaient une transformation génétique, qui, à terme, définissait leur race. Ainsi, durant leur adolescence, les jeunes devenaient plus pâles, plus vifs, et, parfois, leur couleur de cheveux changeait aussi. Moi, j'étais encore ordinaire. Et, en tant que future voïvodine, j'étais éduquée par mon précepteur, Gabor, et ma nourrice, Bettina. En 1162, le tocsin retentit. Cela faisait presque deux ans qu'on ne l'avait sonné. Alors, je suis revenue à la hâte à l'intérieur du château, où, d'ailleurs, en temps de guerre, on réunissait tout le monde, car le Prince était là pour protéger et arbitrer au sein de son royaume. Les herses furent baissées, le pont-levis tiré. Je me suis réfugiée dans ma chambre, où ma nourrice se trouvait, avec Liliana, ma petite soeur de quelques mois. Quant à mon frère cadet, il était déjà en études à Viennes. Je ne pus me résoudre, en entendant les cris, à rester dans mon lit, comme Betty l'ordonnait. Je me suis levée, et me suis mise à la fenêtre. Cette fois, ce n'était pas un raid...C'était une guerre. 
Ils arrivaient en un flot continu, sur l'unique pont solide qui menait à la cité. Des tours, les archers les tuaient, mais, comme des fourmis, ils semblaient se multiplier. Ils renoncèrent toutefois à emprunter le pont, trop étroit pour leur permettre de passer à deux de front. La forêt entourait la ville...Seul un violent cours d'eau leur interdisait le passage. Alors, ils s'attaquèrent aux arbres, pour se construires des embarcations rudimentaires. Je ne pouvais pas rester là, sans rien faire. Nous, les Sarmates, étions éduqués dans l'art de la guerre. Nous ne vivions presque que pour cela, et les femmes, contrairement à ce que l'on peut penser, avaient toute leur place dans nos rangs, car on les reconnaissait pour pugnaces et ardentes. Je suis sortie en douce, et me suis dirigée vers l'armurerie. Je me revois encore, môme de douze ans, affublée avec une armure qui devait bien peser ses douze ou treize kilos. Ma mère, une femme très dure dont je ne parlerai pas ici, m'a intimé l'ordre d'aller me changer "Votre tour viendra, mais pas aujourd'hui." Mais, au moment même où elle disait ces mots, une rumeurs nous parvint du chemin de ronde : "L'Ennemi a passé le fleuve ! L'Ennemi a passé le fleuve !" Ma mère se saisit alors par le bras, et m'entraîna dans les caves. Elle me dissimula derrière un énorme fût : "Restez ici, chuchota-t-elle, surtout restez cachée." Elle me laissa là, et je me blottis, en boule, contre le mur de la cave. Au-dessus de moi, j'entendais des cris, des bruits de métal, et une odeur de fumée me parvenait, faible et diffuse. Je me bouchai les oreilles, terrorisée à l'idée qu'on me trouve....

Le lendemain matin, je fus surprise de me réveiller. Jamais je n'aurais imaginé pouvoir dormir dans une atmosphère pareille. Hagarde, je me débarrassai enfin de mon armure inutile et trois fois trop grande. Je sortis de la cave. Tout était en ruine. Dehors, l'air était vicié. Il sentait la mort, une fumée âpre montait de partout. Je déambulais, comme un automate, parmi les corps. Je leur marchais dessus, les yeux vides, les membres raides. J'avais ce sentiment étrange de marcher dans un rêve, au coeur des Limbes, sans ressenti, sans peur, sans tristesse même. Je marchais, simplement. La porte d'entrée était défoncée, et, par le pont-levis baissé, je vis soudain, au  milieu des brumes, un palefrois gris venir, au pas, vers la cour intérieure. Je m'arrêtai, raide. Le cheval entra dans la cour. Sur son dos, une silhouette enveloppée d'un grand manteau d'argent à capuchon. Il fit halte à la ma hauteur, et rabattit son capuchon. Il était beau, bien que d'un âge respectable. Ses yeux, surtout me vrillaient, tentant de lire en moi des émotions mourantes :
"Aïna Valeriu, c'est toi ?" Je ne m'entendis pas répondre. Il me saisit par le col et me hissa derrière lui. Je quittai Poïenari pour longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Kaano
Maître Débutant
Maître Débutant
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 12:46

Je trouve cette histoire très intéressante...

La plupart des gens sont sceptiques car ils ne veulent pas croire en des choses qui bouleversent leur vie.
Alors ils rejettent ces choses sans chercher à comprendre, on le voit très bien avec l'utilisation de certains
mots péjoratifs que l'opinion publique aime coller à ceux qui ne suivent pas les sentiers battus, comme "fou",
"affabulateur" ou encore "illuminé". Cela montre bien le rejet catégorique venant de la part des gens qui se
qualifient d'ordinaires, qui mènent leur petite vie en suivant les courants de pensées majoritaires. 

Il faut comprendre que la réalité n'est pas simplement ce que nous percevons. 
Nous avons chacun notre réalité, nous influons sur elle à volonté, inconsciemment pour certain,
consciemment pour d'autres. Dans ce monde il existe une multitude de failles qui montrent que
notre vision des choses est erronée, il suffit juste de savoir les appréhender, et ce n'est pas facile.

Pour revenir à ton histoire, est-ce un souvenir d'une vie antérieure obtenu par régression sous hypnose ?
Ou alors est-ce simplement le souvenir que tu as de cette vie, à comprendre avec ton corps actuel ?
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 12:55

Je ne me penche guère sur mes vies antérieures, car pour moi, ce que je ne peux toucher n'a qu'une consistance immatérielle que l'esprit peut déformer. Tu me diras qu'un souvenir, par l'idéalisation ou la dépréciation peut tout aussi bien déformer les souvenirs. Mais il s'agit de ma vie, comprenant mon corps actuel. Je sais que cela demandera un effort de tolérance pour beaucoup d'entre vous, mais je suis d'accord avec toi, Kaano, il est de nombreuses choses qui nous dépassent, et le cycle : Naissance, Vie et Mort, n'est pas le seul à exister ici bas. Regardez les arbres : Naissance, croissance, floraison, défloraison, refloraison...L'arbre peut vivre des millénaires ainsi, s'il n'est pas foudroyé ou atteint de maladie. Je me compare à cela, en ce qui me concerne. J'ai eu des régressions cellulaires, singeant Benjamin Button, pour un retour à la croissance. Cela est certes difficile à imaginer. Moi, aujourd'hui, parlant en bonne intelligence, et qui, au fil du temps, pouvait redevenir un nourrisson gazouillant des mots inintelligibles. Seules les fonctions cognitives primaires comme le langage, et les fonctions motrices de bases sont touchées, lors de régressions de cette sorte. Mais la mémoire, elle, reste intacte. Il me faudrait je ne sais combien de pages, pour relater cela. Peut-être le ferai-je ultérieurement, mais le risque que je prends en me dévoilant est assez considérable. Car si l'humanité rejette notre existence, d'autres croient en nous, et nous traquent...
Revenir en haut Aller en bas
Kaano
Maître Débutant
Maître Débutant
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 13:23

Cela me fait pensée aux cycles de réincarnation.

Quand une personne meurt, son âme quitte son corps. Durant ce processus, l'âme va oublier sa vie précédente
et être insérée dans un nouveau corps (Cf la théorie de la réminiscence de Platon). Du moins c'est ce que je crois.
En y réfléchissant, on comprend pourquoi la mémoire de l'âme doit être effacée. En effet, imaginez un nouveau-né 
ayant conservé les souvenirs de toute une vie, le résultat serait terrible et vraiment contre-nature.

Néanmoins, comme l'avance Platon dans sa théorie, il est possible de se souvenir de ses vies antérieures,
de ses souvenirs perdus. On peut y parvenir grâce à des régressions sous hypnose ou par soi-même pour
ceux qui possèdent des dons médiumniques. S'il y a une seule chose que je souhaiterais obtenir, cela serait
un moyen d'échapper au processus d'effacement de la mémoire, car il ouvre de grandes possibilités...

Néanmoins j'ai cru comprendre que ton cas est sensiblement différent. Ce que nous pourrions appeler immortalité ?
Peux-tu renaître à n'importe quel moment ou est-ce contrôlé ? Est ce que ce processus obéit à des règles ?
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 15:19

Je ne suis pas immortelle à proprement parler. Je suis éternelle. Dans l'absolu, si je ne suis pas touchée de maladie, si je ne me prends pas une balle de revolver dans un endroit critique, alors, en effet, je ne mourrai pas. Autrefois, je pouvais en effet "régresser", en suivant en partie la théorie de Platon, encore que mon corps, se régénérait en effectuant un processus de rajeunissement. Ce principe a toutefois quelques règles :

-Je ne pouvais pas excéder l'âge de ma première régression. (Je pense qu'au-delà, le corps considère lui-même sa mort, et se provoque un AVC ou une crise cardiaque)
-J'arrivais, à cette époque, à ma dernière régression, car les tissus commençaient à s'user, suite à ces changements. 

J'ai dû donc, trouver une alternative à cela, car, en lâche que je suis, je ne souhaite pas mourir. Et, à force d'analyse et de plongées en moi-même, j'ai fini par comprendre pourquoi on prêtait au vampire la capacité d'être immortel. Pour en avoir cotoyé moi même pendant longtemps, sans pouvoir expliquer le fait qu'ils restaient figés dans leur jeunesse, j'ai aujourd'hui, grâce à la science nouvelle, des réponses capables d'être cohérentes, et que j'expérimente moi-même. Nous pouvons, outre la régression cellulaire, créer ce qu'on appelle "l'Enzyme de l'éternité". Un moyen de n'avoir aucune déperdition neuronale, et de produire un même nombre de cellule pour un nombre défini de perte. Une cellule meurt, une cellule naît, sans aucune déperdition. L'Humain lui-même a fait ce test sur un vers, sensé rester en vie une semaine...Le vers vit depuis deux ans maintenant...Je sais aussi comment s'autocréer cette enzyme. Comme pour nos compétences cérébrales accrues (quand un humain utilise entre 8 et 12% de son cerveau, nous en utilisons pour l'instant entre 15 et 20%), tout part du psychique. Je ne souhaite pas vieillir, je ne vieillirai pas. J'approche de l'âge légal de 29 ans...Pourtant, je n'ai pas bougé depuis mes 22 ans...Et j'incite tous les nouveaux-nés à faire de même. Même si, certes, par ces explications scientifiques, je casse quelque peu le mythe du vampire, je pense que, qu'on le veuille ou non, l'évolution passe par nous. De mon côté, je forme mes élèves à différentes pratiques de l'esprit : télépathie, télékinésie, empathie, inception...Ainsi, je pense que le Monde sera, à terme, très différent de ce qu'il est aujourd'hui. En moi-même, je prie pour que cette fin de civilisation que nous vivons actuellement se solde par l'avènement de toutes les espèces vivant sur cette planète, et que la bonne entente et l'harmonie reprennent les droits que l'humain leur ont prises.
Revenir en haut Aller en bas
Kaano
Maître Débutant
Maître Débutant
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 15:38

Ce que tu décris sera bientôt possible grâce à la régénération des cellules souches (si ce n'est pas déjà le cas...).
Chez un être humain normalement constitué, les cellules cessent de se régénérer aux alentours des 20 ans,
mais grâces aux recherches scientifiques, il sera désormais possible de prolonger la vie sur des centaines d'années.
Une éternité fabriquée artificiellement. Une imitation du mythe de l'immortalité du vampire...

Notre monde est en train de changer, tu as parfaitement raison.
Néanmoins, mes prévisions sont beaucoup plus sombres que les tiennes...
Tu peux consulter les précédents sujets comme "Notre monde s'est arrêté en 1984" ou "L'Apocalypse selon St Jean"
pour te donner une idée de ma vision du futur et des théories auxquelles je crois, et c'est loin de l'harmonie à mon avis.

Le grand projet du Nouvel Ordre Mondial est en marche, nous en sommes actuellement à un moment critique
avec la guerre en Syrie, et prochainement la guerre en Iran. Cela va peut-être prendre des mois ou des années,
mais à terme nous n'y trouverons rien de très réjouissant...
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 15:42

Je pense que ce que l'humain obtiendra artificiellement, nous pouvons l'obtenir naturellement. Je ne me fais aucune illusion, Kaano. J'appartiens à l'Histoire, certes, mais nul ne m'a dit que je serai dans le prochain livre. Je pense que cette guerre sera la dernière guerre que je verrai. La dernière marche, pour la Dernière des Premiers (C'est ainsi que l'on m'a surnommée, au fil des siècles, et certains ordres religieux, ont, sur mon compte, un dossier très long). J'espère, mes chers, que vous aurez plus de chance que moi, que vous serez prêts, et que vous saurez essuyer cette tempête. Je cède mon savoir, car je pense que, si je dois enfin trouver quelque décès, je n'en aurai pas besoin de l'autre côté.
Revenir en haut Aller en bas
Vamp'S
Fondateur
Admin
Fondateur  Admin
avatar

Messages : 961
Date d'inscription : 14/12/2009
Localisation : France

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 17:13

Citation :
Il faut attendre l'époque Babylone La Magnifique, pour retrouver ces êtres étranges, plus forts, plus rapides, et plus charismatiques que les autres, parmi les notables et les princes de la ville. En effet, le Vampyre, du temps de son ancienne puissance, possédait le Savoir et le Pouvoir. C'est au Vampyre que nous devons l'écriture et la monnaie.
Bienvenue à Keran !

Toutes mes excuses du retard j'ai lu ta présentation et je lirai le restant plus tard car je n'ai actuellement pas vraiment de temps. Il y a quelques points qu'il serait intéressant d'étudier car par exemple je ne suis pas d'accord que la monnaie viendrait des vampires et d'autres petits trucs.


Mes expériences personnelles me prouvent plutôt que le vampire ne possède pas le pouvoir tel qu'on le connais dans cette société, mais plutôt une spiritualité plus élevée que les autres êtres ( ce qui fait que la plupart d'entre nous ont des capacités plus élevés ou des dons ), en l'occurrence, je suis également d'accord sur le savoir qui est également élevé, on a souvent soif de sang mais aussi de savoir ! Wink

A bientôt j'espère !

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://famillevampires.tonempire.net
Förngaar
Gardien
Gardien


Messages : 156
Date d'inscription : 13/05/2013
Localisation : Ile de France

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 19:14

Bienvenue a toi.
Revenir en haut Aller en bas
Raigho
Ancien
Ancien
avatar

Messages : 419
Date d'inscription : 14/03/2013
Humeur : Calme

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 19:38

Bienvenue à toi Keran.

Je viens de lire tous vos messages, je suis également en désaccord avec toi sur certains points.

Citation :
Je ne suis pas immortelle à proprement parler. Je suis éternelle.


Pour moi immortel signifie qui durera toujours hors, personne ne peux être immortel car rien ne l'est.
La petite cellule zombie finira un jour de même que notre planète et peut-être même cet univers mais je m'avance pas trop sur ce fait.

Se dire "éternelle".. . Je trouve ça gros, surestimé, condescendant.

Je suis très cartésien, mais je ne rejette rien sans preuve de son existence ou de sa pure invention.
Néanmoins, j'ai beaucoup de mal à croire ton récit.

Je n'ai vraiment rencontré qu'un seul vampire ayant plus d'un siècle, mais même lui, que j'aimais et que j'aime toujours, n'a jamais réussi à me convaincre, d’ailleurs n’essayait-il pas de le faire.. .

J'ai également trouvé une incohérence dans tes propos:

Citation :
Je suis éternelle

Citation :
je ne souhaite pas mourir

Citation :
ma dernière régression
...

J'en ai trouvé d'autres mais celle-ci me semble la plus importante.

En revanche, tu nous dit:

Citation :
De mon côté, je forme mes élèves à différentes pratiques de l'esprit : télépathie, télékinésie, empathie, inception...


Je ne sait pas quelles personnes appelles-tu "mes élèves" ,mais je suis intéressé par la possibilité de travailler ma télépathie et apprendre peut-être une ou deux bases de la télékinésie.

Revenir en haut Aller en bas
alek
L' immortel
L' immortel


Messages : 1482
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 31
Humeur : chanter,dessin,marche nocturne

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mar 10 Sep - 20:30

bienvenue a toi ,J'ai lu attentivement tout ce que tu as pus dire et que penses tu des anges déchus ? 

que l'on nomme démon ,trouves tu que ce sont tous des monstres ?
Revenir en haut Aller en bas
KadoshKaos
Esclave
Esclave
avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 31/08/2013
Localisation : Celtic nation
Humeur : constante

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Mer 11 Sep - 0:09

Lecture très intéressante Keran merci pour le temps passé pour cela, mon savoir est trop faible pour en juger la pertinence mais j'ai hâte d'en lire la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Ghost
Maître
Maître


Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2013

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Lun 16 Sep - 16:59

Bienvenue ici.
Je ne sais pas si je crois à ton histoire mais j'ai envie d'en connaître la suite.
As-tu des preuves corroborant ce que tu avances (excuse mon esprits très cartésien)?
Revenir en haut Aller en bas
Kaano
Maître Débutant
Maître Débutant
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Lun 16 Sep - 18:33

En effet cela pourrait nous éclairer...
Vois-tu, si j'avais la capacité d'être immortel, la première chose que je ferais
serait de laisser une empreinte dans mon époque d'une quelconque façon, pas forcement
une empreinte visible de tous, mais quelque chose qu'il serait possible de retrouver...


Dernière édition par Kaano le Lun 16 Sep - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
alek
L' immortel
L' immortel


Messages : 1482
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 31
Humeur : chanter,dessin,marche nocturne

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Lun 16 Sep - 18:36

une construction metallic qui s'ouvre grace a un code
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Lun 16 Sep - 20:46

Rires ! 

Ce qui est incroyable, c'est que tous pensent que notre but est de laisser une empreinte. Non, je n'ai pas la prétention, sachant ce que je suis, d'être indispensable et visible. Comme à mon habitude, je me heurte au scepticisme. Mais c'est une bonne chose. Le doute permet d'avancer. Malheureusement, je n'ai absolument aucune preuve de ce que j'avance. La seule que je puisse éventuellement avoir serait une connaissance de l'Histoire empreinte de mon ressenti personnel. Mais, là encore, je ne pouvais être à tous les endroits à la fois, et d'aucuns me diront que j'ai bien appris mes cours. Donc, je préfère dire que je ne possède aucune preuve. Cela reste la voie la plus compréhensible, et la plus honnête.
Revenir en haut Aller en bas
Ghost
Maître
Maître


Messages : 329
Date d'inscription : 28/04/2013

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Lun 16 Sep - 21:35

Mais malgré mon scepticisme je souhaiterais approfondir deux ou trois choses:

Je ne comprends pas le parallèle que tu fais entre la phrase de Jesus "Ceci est mon sang et cela est ma chair" et les deux espèces que sont les vampires et les lycans. Peux-tu t'expliquer?

Concernant le Serment des Catacombes, il consistait uniquement en la déclaration de vivre caché, ou bien d'autre "règles" ont-elles été établies à ce moment? S'il y en a d'autres, quelles furent-elles?

Merci!
Revenir en haut Aller en bas
Keran
En cours d'éveil...
En cours d'éveil...


Messages : 40
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 33
Localisation : Limousin
Humeur : Fluctuente

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Jeu 19 Sep - 17:22

Bonjour : "Ceci est mon corps" se référait aux Lycans. "Ceci est mon sang" S'attribuait aux vampires. Je pense que le Christ souhaitait établir à la fois la paix entre humains, mais aussi entre espèces différentes. Ainsi, il offrit chair et sang pour contenter les deux espèces, et se posa en martyre aux yeux de l'humanité. 

Les autres règles n'avaient pas besoin d'être établies. Car les vampyres, tout comme les lycans, n'ont pas besoin que les règles les plus simples et les plus évidentes soient écrites. Elles vont de soi comme lois naturelles, et ne trouvent nul besoin d'être tracées. Le serment des catacombes décida seulement de vivre caché, comme une loi non naturelle, et qui, de fait, devait être débattue
Revenir en haut Aller en bas
Kaano
Maître Débutant
Maître Débutant
avatar

Messages : 273
Date d'inscription : 13/11/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Jeu 19 Sep - 18:42

La question que l'on peut se poser est : comment une information aussi importante (l'existence des Vampires et des Lycans) a pu être oubliée ou dissimulée ?
Je pense que certaines périodes de notre histoire ont été cachées ou reposent en partie sur des mensonges (surtout concernant le XXème siècle...),
mais comment peut-on imaginer qu'une chose pareille ait été oubliée ? Si les Vampires et les Lycans étaient présents à l'époque du Christ, ils auraient
forcement laissé des traces. Et j'estime très improbable que ces traces aient été toutes perdues, ou toutes dissimulées par la volonté d'une personne
ou d'une organisation. Personne n'a autant de pouvoir. Même le Vatican n'a pu effacer toutes les preuves compromettantes à son encontre, et pourtant,
son influence est planétaire. Avec les technologies dont disposent les historiens et les archéologues, je doute qu'ils aient pu trouver autant de vestiges
de civilisations humaines, et aucun d'autres espèces évoluées, surtout si ceux-là vivaient parmi les hommes...
Revenir en haut Aller en bas
alek
L' immortel
L' immortel


Messages : 1482
Date d'inscription : 20/07/2012
Age : 31
Humeur : chanter,dessin,marche nocturne

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Jeu 19 Sep - 19:11

bien vue ,faut dire que le vatican sont pas mal dans leurs genre pour faire disparaitre des preuves ou des personnes
Revenir en haut Aller en bas
Ellehcar
Ancêtre
Ancêtre
avatar

Messages : 768
Date d'inscription : 08/08/2011
Localisation : Entre les ténèbres et les ténèbres
Humeur : .....

MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   Jeu 19 Sep - 21:17

Cette information n'a finalement pas été aussi oublié qu'ils le souhaitaient car on continu de parler de Lycans et de vampires même si c'est par l'intermédiaire de "légendes" : une façon habile de ne pas les oublier complètement
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des plus petites vérités naissent les plus grandes légendes
» La vérité sur Mahomet
» Reportage sur les petites combines de la grande distribution
» Lotion pour les petites fesses?
» Les petites "expressions" de nos enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Famille des Vampires :: Présentation :: Derrière le mystère-
Sauter vers: